PLANNING DES RATTRAPAGES DU DEUXIÈME SEMESTRE 2016/2017

Publication : lundi 22 June 2015

DÉPARTEMENT  GÉNIE PARASISMIQUE GÉOPHYSIQUE ET PHÉNOMÈNES ALÉATOIRES 

Présentation

Le département de Géophysique fut crée en 1994 au sein de l’Institut National des Hydrocarbures et de la Chimie (INHC). Il est issue de la restructuration de la Faculté des hydrocarbures et de la chimie . L’origine de la spécialité revient à l’année 1964, date de création de l’Institut National des Hydrocarbures et de la Chimie.

ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET PEDAGOGIQUE
Le département est dirigé par un chef de département assisté d’un adjoint et d’un secrétariat. Il est aussi doté d’un conseil scientifique (recherche scientifique et post graduation) et d’un conseil pédagogique .

Le personnel enseignant se compose de :

• 02 Professeur
• 03 Maîtres de Conférences (A)
• 02 Maîtres de Conférences (B)
• 01 Maîtres – Assistants (A)

Le personnel parapédagogique (de laboratoire) se compose de :

• 01 laborantin

FORMATION GRADUEE

Formation dans le système LMD: mise en place de

a-Licence académique en géophysique
domaine : science et technologie
filière : hydrocarbures

b-Master :
Domaine:Science de la terre
Filére: Géosciences
Option: Géophysique

Cycle long : ingeniorat (bac + 5)
option : sismique (actuellement dispensée)
En fin de cycle les étudiants accedent à une mise en situation professionnelle au sein d’entreprises de géophysique où ils participent au sein d’une équipe de travail au traitement de thèmes qui leurs sont proposés. A l’issue de cette période , un mémoire de fin d’études est rédigé et soutenu publiquement devant un jury composé d’enseignants du département et de specialistes du secteur industriel , qui doit se prononcer sur l’octroye du diplome d’ingenieur d’état en géophysique.

EFFECTIFS ETUDIANTS

Le nombre total d’étudiants au sein du département pour l’année universitaire 2009/2010 est de

• 68 étudiants en 3eme année
• 59 étudiants en 4eme année
• 36 étudiants en 5 eme année

La formation est conforme à l’esprit LMD, déjà en vigueur en Algérie.Les 4 premiers semestres sont communs à tous les parcours formant les licences de géophysique .Les deux derniers semestres sont spécifiques à la licence de géophysique.

LOCAUX ET EQUIPEMENTS

Le département est doté des moyens matériels suivants :

• Un laboratoire de pétrophysique .
• Un laboratoire de sismique et appareillage.
• Un laboratoire des méthodes de potentiel (gravimétrie, magnétisme,méthodes électriques et de radiométrie).
• Un atelier d’informatique doté d’un réseau local sous environnement linux pour le traitement des données géophysiques (logiciels SU et Reflex pour traitement des données sismiques )
• Le département utilise l’espace technologique de Schlumberger composé de 3 salles doté d’un serveur et de plusieurs terminaux et disposant des logiciels PETREL , INTERACTIVE PETROPHYSICS , PEPSIM ,OFM,etc .
• Le département est doté d’une post-graduation agrée en 1987
• Le département dispose d’un laboratoire de recherche “laboratoire de physique de la terre” ou LABOPHYT agrée en 2000.

Le LABOPHYT est constitué de cinq (04) équipes de recherche.
Les axes de recherche sont les suivants: • 1.Les signes précurseurs des seismes
• 2.Modèles et traitement fractals en géophysique.
• 3.sismique de puits et techniques de séparation des champs d’ondes.
• 4.diagraphie et pétrophysique appliquées en génie du réservoir.
• 5.Traitement et interprétation du levé aéromagnétique du Hoggar.


COMPOSANTE HUMAINE DU LABOPHYT

Le potentiel humain du laboratoire est constitué d’enseignants permanents et vacataires. Il s’agit de 11 enseignants (02 Professeurs,05 maîtres de conférence ,02 Maîtres assistants et un assistant. A ce nombre vient s’ajouter un nombre d’enseignants vacataires venants d’autres universités. Ainsi que de 02 techniciens et un ingénieur d’état.

En collaboration avec l’industrie péroliére : il y est dispensé les formations suivantes : Une 1iére Post.grad et une 2éme Post.grad Des thèmes de doctorat sont proposés dans les axes des différentes équipes de recherche.